« On voit la valeur d’un homme à ce qu’il donne et non
à ce qu’il est capable de recevoir. »

Albert Einstein

Le développement durable est au carrefour de l’écologie et de la sociologie. On ne peut pas monter un projet écologique sans une solide base sociale.

Le long de notre futur parcours, nous allons rencontrer des professionnels et des amateurs qui se retrouvent tous dans un but commun : préserver la biodiversité à leur échelle. A l’image de l’association Inti Wara Yassi en Bolivie, la conservation de la biodiversité passe avant tout par « donner la meilleure qualité de vie possible aux animaux recueillis et de faire en sorte que le trafic d’animaux sauvages diminue ». Cette communauté de passionnés cherche à défendre l’environnement, conserver la biodiversité, réhabiliter les animaux sauvages victimes du trafic etc …

Un peu plus au Nord, d’autres associations travaillent dans la conservation de la forêt pluviale et la surveillance de la faune. Esperanza Verde Peru au Pérou et Merazonia en Equateur permettent, grâce aux acteurs locaux, que la forêt soit gérée de manière plus durable.

Entropika, en Colombie, a basé sa communication sur des projets communautaires locaux. En contribuant à la conservation à long terme de la biodiversité tropicale, cette association permet de sensibiliser le grand public aux problématiques écologiques actuelles. Chez « Destination Bout du Monde », nous pensons que la sensibilisation du public est un pilier de la conservation.

En Amérique centrale, un centre névralgique de la conservation se trouve dans un petit pays du nom de Costa Rica. Pour vous donner une idée, ce pays représente un peu moins de 0,03 % des surfaces émergées alors qu’il abrite un peu plus de 6 % de la biodiversité mondiale !!! Des associations comme Jaguar Rescue Fondation et ASOMIPAG y ont toutes leurs places !

Attention, ne pensez pas non plus que la conservation n’intéresse que les pays du sud. California Wildlife Center est le premier centre de soins médicaux et de réadaptation pour la faune sauvage dans le sud-ouest des Etats Unis. Ce centre de soin a pour but sur le long terme de promouvoir la protection des habitats sauvages et de l’environnement par l’éducation, la formation et les partenariats avec les communautés locales.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *